Pages

mercredi 18 juin 2014

Ma routine capillaire du moment : Acure Organics

J'ai longtemps hésité à vous parler de la gamme Acure Organics, car je suis réticente à encourager l'achat de produits outre-Atlantique, à cause de l'empreinte carbone représentée par l'envoi en avion. Mais puisque j'ai moi-même fini par craquer pour cette gamme, et que j'en suis décidément très satisfaite, et sur le point de repasser commande pour renouveler mes flacons, je me suis dit que ça en intéresserait peut-être parmi vous, après tout.

La gamme Acure Organics est disponible sur Vitacost.com, un site de vente américain qui privilégie les produits bio et naturels (mais attention, pas toujours !) aux meilleurs prix du marché. Les frais d'envoi sont d'un peu moins de 10$, mais grâce au système de parrainage, vous pouvez bénéficier de 10$ sur votre première commande, ce qui vous rembourse vos frais de port. Votre parrain/marraine aura lui/elle aussi 10$ de réduction sur sa prochaine commande.

Si vous souhaitez que je vous marraine, voici le lien à suivre : http://goo.gl/SbDn0d


J'ai jeté mon dévolu sur cette marque pour la grande qualité de ses ingrédients. Le prix infiniment plus raisonnable que la plupart des cosmétiques bio de qualité en France a évidemment aussi joué un rôle. 
La gamme que j'utilise est la gamme à l'argan : plus précisément, Moroccan Argan Oil and Argan Stem Cell.



L'après-shampooing est le moins naturel des trois à cause de la présence de behentrimonium chloride et de tocopherol acetate (vitamine E), qui ne sont toutefois pas dans les premiers ingrédients (le tocopherol est loin sur la liste, ce qui est normal pour la vitamine E). Il est classé 2 sur le site Skin Deep mis en place par l'Environmental Working Group, site que je consulte systématiquement avant d'acheter des cosmétiques. Les produits et ingrédients sont classés sur une échelle de 0 à 10, 0 étant le moins toxique, 10 le plus toxique. Je m'autorise cet après-shampooing car je n'applique de l'AS que sur mes longueurs et pointes, à partir des épaules, et le produit n'est donc jamais en contact avec mon cuir chevelu.
Cet après-shampooing démêle incroyablement bien les cheveux (à une longueur de 120 cm, c'est toujours un certain challenge !) et les laisse bien souples et hydratés. 

Le shampooing est très bien noté sur Skin Deep (1/10), le seul ingrédient problématique étant le tocopherol acetate, ici encore loin sur la liste. Ce shampooing est extrêmement hydratant. Il fait une mousse fine et onctueuse à condition de remettre un peu d'eau sur la tête après l'avoir appliqué : c'est ma façon à moi de diluer mon shampooing, afin de moins en consommer, et je trouve que ça aide vraiment à l'émulsionner.
Je ne recommanderais pas ce shampooing si vos racines regraissent vite. Pour moi qui ai un cuir chevelu très, très sec (comme le reste de ma peau), il est parfait.

Le shampooing et l'après-shampooing ont une puissante odeur d'amande : normal, il y a de l'extrait d'amande pour les parfumer ! Pour ma part, j'aime beaucoup. Cela me transporte 25 ans en arrière, quand j'étais au CP et que nous utilisions des petits pots de colle au parfum si caractéristique d'amande.

Le Leave-in conditioner, en spray, est très pratique pour se débarrasser de noeuds entre les shampooings, avec beaucoup de douceur. Je cherchais avant tout un démêlant qui ne contienne pas d'alcool.
Seul un seul de ses ingrédients est (très) mal noté sur Skin Deep, le evernia prunastri, qui est un lichen, avant-dernier sur la liste (avec les huiles essentielles). Tous les autres ingrédients sont classifiés comme parfaitement inoffensifs. Encore une fois, je n'applique cela que sur mes pointes.

Les ingrédients de base de ces trois produits sont semblables, avec des jus de fruits bio tout en haut de la liste, ainsi que de l'huile d'argan, de pépins de citrouille, d'argousier.


Mon grand coup de coeur de cette marque, en-dehors de ces produits capillaires, c'est leur sérum pour le visage, Seriously Firming Facial Serum. Celui-ci est entièrement composé d'huiles bio : argan, bourrache, canneberge, sésame... Toxicité de 0 sur le site Skin Deep. Ma peau très (très !) déshydratée et sèche apprécie beaucoup ce soin. Il est bon pour tous types de peaux car il agira aussi sur les impuretés et l'acné, si vous en avez. Et c'est bien sûr un soin anti-âge. Quand il fait très chaud, je ne mets que ça en guise de crème de nuit, et je pense que cela remplacera la crème de nuit chez beaucoup d'entre vous. Quand ma peau est particulièrement déshydratée, j'ajoute un peu de crème par-dessus.

Comme vous voyez, il ne m'en reste plus beaucoup non plus ! Il va décidément falloir que je passe une petite commande. 

Bonne journée et bel été à vous !

mardi 3 juin 2014

Hop, hop, un petit chignon en passant

Bonjour à tous !

Un petit message pour vous rassurer : je suis toujours là...
Senza Limiti KPO orné d'une bille D2

Et mes cheveux aussi ! ;)

Ils vont néanmoins probablement perdre quelques dizaines de centimètres... A 10 centimètres des genoux, je les trouve de plus en plus difficiles à gérer et surtout, ne plus pouvoir jamais porter mes cheveux détachés me manque.

Merci pour vos commentaires, qui continuent de nourrir ce blog même quand le temps me manque pour m'en occuper (ce dont je suis loin de me plaindre, car ma vie est heureusement remplie). J'aimerais au moins vous poster une petite série de chignons dans les semaines / mois à venir.
Bien sûr, je pense souvent à venir refaire plus d'articles sur la vie au naturel, les cosmétiques bio... D'autant que l'offre s'est tellement diversifiée depuis les débuts de ce blog. Mais en ce moment, j'ai d'autres choses qui me permettent de m'épanouir et occupent tout mon temps libre. ;) Et puis ce n'est plus ça qui manque, les blogs sur les produits naturels, et c'est d'ailleurs une excellente chose.

Je ferai peut-être quand même une petite revue sur mes rouges à lèvres bio, car on en trouve de si beaux maintenant... Si vous pensez que ça peut vous intéresser ?

Bon début de juin à vous tous !

mardi 28 janvier 2014

Il est encore temps...

De vous souhaiter une belle et douce année 2014.

De tout coeur, je vous souhaite une année riche en bonheurs petits et grands, avec une bonne santé pour vous et vos proches... Une année remplie d'amour et d'amitié, de rires et de belles découvertes. Une année qui nous conduise vers toujours plus de naturel et d'écologie, en cuisine, en cosmétique, et dans tout notre quotidien.

(Flexi Mega - Roman Stone Lite Sapphire)

Merci à tous ceux qui lisent ce blog et l'enrichissent par leurs commentaires. Même si d'autres priorités m'empêchent de nourrir ce blog aussi souvent que je l'aimerais, je lis et j'apprécie chacune de vos interventions ; et certains messages empreints de poésie me vont particulièrement au coeur.

Bonne année à tou-te-s !

vendredi 18 octobre 2013

L'histoire du coiffeur qui ne voulait pas couper les cheveux

Au printemps dernier, une grande lassitude capillaire s'est installée en moi. Mes cheveux sont en chignon tous les jours, et j'étais si fatiguée, je voulais pouvoir les détacher plus, les voir encadrer, égayer mon visage tiré. Ce sentiment perdurant au fil des mois, j'ai décidé d'aller voir le coiffeur. Pas n'importe lequel : il coiffe l'un de mes proches, qui porte les cheveux aux épaules, et ressort toujours avec exactement la longueur et le style désirés. Ce coiffeur est aussi un artiste, au sens propre du terme : son salon est décoré par ses créations.

Je prends rendez-vous, non sans appréhension tout de même. J'entre chez lui, le coeur battant. Il finit avec une cliente, se retourne, regarde mes cheveux que je venais de détacher ; me demande ce que je souhaite : une coupe aux hanches, avec un dégradé peut-être pour donner plus de mouvement, de gaieté.

Sa réaction, vous l'avez déjà devinée à travers le titre de cet article. Ce coiffeur m'a expliqué qu'il ne pouvait pas me couper les cheveux, car ma chevelure était exceptionnelle ; qu'un dégradé sur cheveux très longs se devait d'être très prononcé pour donner du mouvement, et que j'en serais forcément déçue. Selon lui, la longueur et l'épaisseur que j'avais jusqu'aux pointes témoignaient du soin et de l'attachement que je portais à mes cheveux, et je risquais de regretter rapidement ma décision. Il ne voulait pas être la cause de ce regret. Il était évident à en juger par l'état de mes pointes que je n'avais pas besoin de lui pour entretenir ma chevelure et l'égaliser ; et que je ne venais pas juste pour un petit rafraîchissement que je savais déjà faire moi-même.

Non content de perdre une cliente (et donc de l'argent), il m'a gardée encore quelques minutes, pour me demander comment j'entretenais ma chevelure et me donner quelques conseils (avant tout, éviter les queues de cheval avec un élastique, attacher en chignon souple, choses que je fais déjà comme ce blog l'atteste et vous l'enseigne). A validé l'usage d'huiles en masque pré-shampooing. M'a conseillé de recouper à la fin de l'été. Nous nous sommes dit au revoir ; et je suis ressortie, la chevelure intacte.


Vous vous en doutez, cette histoire m'a fait réfléchir. Pour maintenant, je garde mes cheveux longs. Certes, le chignon continue de constituer ma coiffure quotidienne. J'ai tout de même raccourci ma chevelure : elle avait tendance à être à mi-cuisses ces dernières années (115 cm), j'ai décidé de la maintenir un peu plus courte (90 - 100 cm) afin de pouvoir porter mes cheveux détachés plus aisément. 

Un jour sans doute, ma chevelure sera (relativement) plus courte et plus "structurée". Mais ce jour n'est pas encore venu. J'ai trouvé la longueur que j'aime, et c'est un tel plaisir que de plus avoir qu'à l'entretenir, et recouper une fois tous les six mois pour égaliser les pointes.

A toi, coiffeur amoureux des belles chevelures, je te dis merci, et te rends hommage sur cette page.